J moins 6

Nous y sommes !

Les mollets sont affutés, des fourmis dans les cuisses, et la tête sur les sentiers. On commence à imaginer la course alors que tout l’inverse se produira le jour venu, et on a les dents longues.

Senpereko trail lance la saison et le challenge Txapelketa par la même occasion. Les trois catégories demarreront donc ce week-end! . Alors, histoire de pimenter un peu la chose et de mettre la pression sur la tête de certains « Speedy Gonzales », on a essayé de trouver les favoris des trois formats présentés.

Gotorlekuen itzulia (42 km D+ 2800m) :

Et mince, ils y sont vraiment ces 2800 m …

Une belle bagarre s’annonce entre Benoit CORI, qui revient en force, et Guillaume LEVOY, l’infatigable, qui ne laissera pas la victoire lui échapper si facilement.
Ils devront tout de même se méfier de certains outsiders. Philippe BORDENAVE, par son passé de cycliste pro saura gérer la distance en ce début de saison. Carlos GARCIA RECONDO voudra sûrement nous montrer que manger des croquettes à la txistor et des pipas fait courir vite. Et puis enfin, la jeunesse arrive, en la personne de Guillaume MERCIER (la pressiooooooooon!) qui s’est montré en fin d’année 2017 et un zozio nous dit qu’il n’a pas chaumé cette hiver.

Côté féminines, les forces locales sont présentes. Carole DUHART fait figure de favorite mais notre envoyé spécial n’a pas pu savoir dans quel état d’esprit elle prendra la ligne de départ. Elle devra se méfier de sa compère Maialen PESSANS qui aura à cœur de laisser son empreinte au Pays Basque avant de fouler les sentiers de La Réunion. Et enfin Séverine DUHALDE, discrète mais plusieurs vautours nous informent l’avoir vu à travers le massif user les crampons.

Le podium va probablement se jouer entre ces trois filles à moins d’une surprise!

Senpereko trail (21km D+ 1050m)

Encore une belle bataille qui s’annonce côté masculin entre SAN MIGUEL Ibon et TUFFERY Adrien. Deux coureurs rapides qui affectionnent ce type de parcours. Ibon nous a dit vouloir changer de nationalité pour participer à Txapelketa, alors KASU !
Derrière eux, la chasse sera ouverte. Plusieurs coureurs peuvent prétendre à une place sur le podium. Nicolas DARRICAU, récent 3ème au 20km du Chibertrail, Betti OURTHIAGUE, le cabris des montagnes, 4ème du 130km de l’Euskal Trail en 2017, Mikael DUHART et ses gros mollets semblent en forme en ce début d’année sur route, à voir sur du cailloux. Et enfin Michel GUILCOU, le local, dont la fierté du maillot peut lui donner des ailes.

Chez les féminines, aucune engagée (à notre connaissance) fait office de favorite. La course est donc ouverte et nul doute que nous aurons une surprise. Iparralde recherche sa représentante, son Emelie Forsberg euskaldun.

Ibar’run trail (10km D+ 330m)

Encore présent (comme s’il n’en avait pas assez), Ibon SAN MIGUEL sera l’homme à abattre sur ce format éclair. Pour s’en charger, trois locaux sortent lu lot. Jean Marc BERROA, toujours placé peut créer la surprise, puis Romain GACHEN et David NESPRIAS dit « Xaxi » ne seront pas en reste et voudront déjà marquer des points Txapelketa.

Jone ZELAIETA de Bera nous semble la mieux placée pour repartir avec la txapela.

Ce qui est sur, c’est qu’il va y avoir de l’animation ce week-end à Senpere et que nous y serons pour vivre tout ça de l’intérieur. Nous serons présents sur le village de départ pour vous donner tous les détails de ce nouveau défi made in Euskal Herria, mais également tout au long des trois parcours pour vous faire vivre la course de l’intérieur. Attention à l’arrivée, on nous dit dans l’oreillette que le Nelson Monfort local sera présent.

Maintenant que nous avons mis le feu aux poudres, c’est à vous de jouer. Faites vous plaisir avant tout et n’oubliez pas que dans tous les cas nous finirons tous, premiers comme derniers, autour d’une boisson gazeuse.

GORA TXAPELKETA !

TXAPELKETA