Les délices de l’Ursuia, la classique!

“ La classique, comme oeuf, jambon, fromage? Euh… non. Comme la classique quoi… ”

Dialogue de haut vol à la rédaction

Après cette semaine de lancement du site et du webzine, nous sommes fatigués mais incroyablement surpris d’avoir dépassé la barre des 7000 visites! C’est tout simplement génial et on va se défoncer encore plus pour vous faire plaisir! On a reçu le message… Merci à vous tous!

Le challenge et sa catégorie, Trail court, prend son envol avec une troisième épreuve à cocher. L’Ursuia Trail est surement l’une des épreuves les plus ouvertes. Appréciée des coureurs rapides pour son début de parcours assez roulant, tout le monde se retrouve stoppé par un mur, pose les mains sur les cuisses et cherche ses poumons au plus près du sol pour atteindre le sommet de l’Ursuia, situé à 678m d’altitude. Arrivé à la pointe du mamelon (si si! Je vous assure regardez bien, la montagne ressemble à un mamelon), les grands descendeurs pourront lâcher les cannes durant les 9km qui mènent tout droit au village d’arrivée. Un concours de planter de talon sera organisé cette année.

 

En bref, une course accessible à tous mais à ne pas sous estimer.

 

Et puis cette année, il est hors de question de finir main dans la main, chaque point compte. A moins que “l’effet mamelon” rapproche les Hommes…

 

Ce qui est sur, c’est que les écarts au classement Txapelketa vont commencer à se faire petit à petit, il va falloir commencer à sortir la calculette.

Maintenant, découvrez la quatrième étape de cette catégorie!

TXAPELKETA